5,5 millions d'euros pour le Campus européen

Signature du GECT Eucor - photo 2

L’Union européenne finance trois projets communs déposés par les Universités du Rhin supérieur regroupées dans le premier « Groupement européen de coopération territoriale » Eucor - Le Campus européen.

Le Comité de suivi du programme Interreg VA a validé trois demandes communes des Universités du Rhin supérieur. Les deux demandes « Eucor - Le Campus européen : structures transfrontalières » et « Cluster de recherche en durabilité du Rhin Supérieur » ont été déposé dans le cadre d’Eucor – Le Campus européen par les Universités de Bâle, Fribourg, Haute-Alsace et Strasbourg ainsi que le Karlsruher Institut für Technologie. Les cinq Universités Eucor sont également partenaires de la demande Interreg « SERIOR » déposée par l’Université de Coblence-Landau. Pour l’ensemble de ces projets, les Universités ont obtenu 5,5 millions d’euros de la part de l’Union européenne (UE).

Prof. Dr. Hans-Jochen Schiewer, Président d‘Eucor – Le Campus européen et Recteur de l’Université de Fribourg, souligne : « avec ces demandes, nous lançons un projet qui va modifier le paysage de l’enseignement supérieur européen. Nous construisons la première université européenne et nous sommes ravis d’avoir le soutien de l‘UE pour ce faire ».

Eucor – Le Campus européen : structures transfrontalières

La demande Interreg centrale « Eucor - Le Campus européen : structures transfrontalières » prévoit la mise en place d’actions structurantes afin de développer le potentiel existant de chaque établissement. Dans ce projet, les cinq universités d’Eucor – Le Campus européen analyseront le profil régional scientifique afin de développer une stratégie commune de structuration et de développement. Des conditions cadres pour le recrutement commun de personnel scientifique d’excellence seront également élaborées. Il est aussi prévu de développer de nouvelles offres de formation et d’encadrement doctoral, d’améliorer la transition vers le marché du travail régional, de soutenir la mobilité et l’interculturalité des étudiants, des enseignants-chercheurs et du personnel administratif et de concevoir une représentation commune extérieure du Campus européen. La somme allouée par l’UE s’élève à 2 millions d’euros.

Cluster de recherche en durabilité du Rhin Supérieur

Une deuxième demande Interreg prévoit la création d’un cluster de recherche en durabilité du Rhin Supérieur, qui est l’un des axes prioritaires du Campus européen. Ce cluster aura pour thématique globale le « governance of sustainable growth » et traitera des questions relatives à la durabilité écologique, sociale et économique. Les axes de travail sont la gestion et le développement des ressources, les processus de transformation et les technologies, l’électricité, les changements sociétaux et d’infrastructures ainsi que le multiculturalisme et la gouvernance. La somme allouée par l’UE s’élève à 1,7 millions d’euros.

SERIOR

Les Universités Eucor, l’Université de Coblence-Landau et leurs partenaires vont créer un collège doctoral trinational sur la gestion et l’évaluation des risques. L’objectif est d’exploiter de nouveaux potentiels de recherche dans le Rhin supérieur par un programme commun de formation à destination des jeunes chercheurs ainsi qu’un programme de transfert de connaissances en économie et en politique. La somme allouée par l’UE s’élève à 1,8 millions d’euros.

Informations supplémentaires

Le Campus européen s’inscrit dans le cadre d’une longue coopération entre les Universités du Rhin Supérieur. Dès 1989, elles se sont constituées en réseau transfrontalier sous le nom d’Eucor (Confédération européenne des Universités du Rhin supérieur). Avec le Campus européen, les cinq universités souhaitent développer la recherche et la formation transfrontalière et renforcer leur position à l’international ainsi que l’attractivité des meilleurs cerveaux et idées. Avec la signature des documents fondateurs d’un « Groupement européen de coopération territoriale » (GECT) le 9 décembre dernier à Mulhouse, les Universités de Bâle, Fribourg-en-Brisgau, Haute-Alsace et Strasbourg ainsi que le Karlsruher Institut für Technologie construisent la première université européenne.

Interreg est un programme du Fonds européen de développement régional (FEDER) et soutient la coopération transfrontalière en Europe.

A lire aussi