Rencontre de la Décapole - Les procès Dreyfus : entre raison d'état et marche de la justice par Vincent Duclert

Dates (début / fin) : 
3 février 2016 -
19:30 - 22:00
Lieu : 
Salle de la Décapole, Musée Historique de Mulhouse

Vincent Duclert, historien, chercheur à l’Ecole des hautes études en sciences sociales (centre Raymond-Aron), biographe d’Alfred Dreyfus (Fayard, 2006)

L’événement de l’affaire Dreyfus s’organise autour de grands procès. Des procès d’État marqués par l’arbitraire judiciaire et la raison d’État dans un premier lieu, aboutissant à la condamnation d’un innocent, le capitaine Dreyfus (en décembre 1894), mais aussi certains de ses défenseurs comme Émile Zola pour avoir écrit « J’accuse » (en février 1898). Dans un second temps, des formes de résistance judiciaire s’organisent pour affirmer la primauté du droit et la recherche de la vérité. Mais les antidreyfusards tentent de briser cette marche de la justice et parviennent en partie lors du second procès Dreyfus, à Rennes à l’été 1899. Cependant, la détermination des juges de la Cour de cassation et l’engagement personnel du capitaine Dreyfus débouchent sur une victoire de la justice par l’arrêt du 12 juillet 1906 proclamant la pleine innocence de l’officier. La mémoire de cette bataille judiciaire autant que morale demeure vive. Elle est partie prenant de l’histoire de l’affaire Dreyfus.

Entrée libre

Les Rencontres de la Décapole sont proposées par la Ville de Mulhouse (Musée Historique) et par l’Association Les Rencontres de la Décapole, en partenariat avec le Service Universitaire de l’Action Culturelle de L’Université de Haute-Alsace.

Hôtel de Ville, Place de la Réunion
Mulhouse